Entreprendre à Bordeaux : trois pépinières en réseau

Publié le 21 février 2017

Par Pépinière

La Ville de Bordeaux développe une action volontariste en matière de soutien à l’entrepreneuriat et à la création d’emploi. Cette politique s’est traduite par la mise en place de trois pépinières d’entreprises qui s’organisent en réseau pour partager moyens et réflexions. Leur collaboration s’appuie sur un socle de valeurs et de principes communs portés au sein de chaque pépinière.

Rencontre avec trois responsables de pépinière : Carole Ponard (pépinière Sainte-Croix), Hélène Berland (pépinière éco-créative Bordeaux Chartrons), et Elodie Rochel (pépinière Le Campement Darwin)

1.Quelles articulations entre les 3 pépinières de la Ville ?

« Notre dénominateur commun est la création d’entreprises et le développement économique à Bordeaux. Notre offre de service dédié aux entreprises de moins de 3 ans est la même : espaces locatif, accompagnement, services, mises en réseau avec l’écosystème entrepreneurial. Nous travaillons sur les mêmes champs et nous retrouvons en synergie dans tous les évènements dédiés à l’entrepreneuriat (Salon de l’entreprise, Grande Jonction, Faites de la création, …). Nous orientons les porteurs de projets en fonction des places disponibles et des spécificités de chacune des 3 pépinières : thématique, environnement de travail, localisation (rive gauche ou droite), aménagement des espaces (open space ou bureaux fermés). Nous échangeons régulièrement sur nos bonnes pratiques et permettons à tous nos pépins de participer aux événements organisés dans les autres pépinières (petit-déjeuner, déjeuners collectifs, ateliers, …) ».

La sélection des entreprises, après passage devant un comité de sélection (à date fixe ou en fonction des places disponibles, cela dépend d’une pépinière à l’autre) se fait aussi sur la complémentarité des profils et des activités : c’est un élément essentiel à l’équilibre d’une pépinière ! ».

2.Quelles différences d’une pépinière à l’autre ?

« Chaque pépinière est thématisée et gérée par une structure différente, donc dans un environnement institutionnel ou associatif propre à chacune d’elle. Cela participe à la connaissance du secteur qu’on les responsables de ces pépinières. Ces connaissances propres à un secteur sont particulièrement utiles notamment lorsque nous aidons les pépins lors du recrutement de profils qualifiés, lorsqu’il s’agit de mettre nos entrepreneurs en réseaux ou de leur trouver des partenaires, … Nous sommes au fait des problématiques qu’ils rencontrent le plus souvent ».

3.Quelles sont les attentes des pépins en intégrant une pépinière ?

« Les entrepreneurs qui nous rejoignent ont en moyenne une trentaine d’années. Ils possèdent souvent un parcours professionnel ou entrepreneurial sur lequel s’appuyer et sont en majorité issus de formations supérieures (écoles de commerce ou d’ingénieurs, …). Ils ont donc une bonne connaissance de leur secteur d’activité mais manquent parfois de recul ou de compétences relatives à un chef d’entreprise (gestion, commercial, management, …). Les besoins exprimés à l’arrivée concernent prioritairement la recherche de locaux à prix abordables, la nécessité d’un accompagnement individualisé ou de financements d’amorçage, une volonté de synergie avec d’autres entrepreneurs (notamment pour rompre la solitude) et d’interactions avec l’éco-système local pour bénéficier de bonnes pratiques, parfois l’aide au recrutement, … ».

4.Comment se passe leur intégration ?

« Le suivi est bien évidemment plus intense les premiers mois pour accompagner l’intégration dans l’éco-système (plus de 50% des jeunes pousses accueillies sont nouvellement arrivés sur Bordeaux). Nous célébrons toujours comme il se doit l’arrivée des nouveaux, et leur sortie aussi, qui sont des moments forts pour la grande famille qu’est une pépinière. Nous réfléchissons en ce moment au sein de la Pépinière éco-créative à la mise en place d’un programme « boost » à l’arrivée, un peu comme dans les accélérateurs, qui répondrait aux enjeux de réactivité dans le numérique. Mais notre rôle s’inscrit également dans la durée : pour rendre autonome l’entrepreneur, dans tous les aspects de son nouveau « métier » de chef d’entreprise grâce notamment à de fréquents ateliers.

L’accompagnement est ensuite individualisé en fonction des besoins de chacun (un tableau de bord nous permet à ce titre de suivre l’avancée de chacun). Nous assurons également un rôle de relais d’information et de veille auprès de nos pépins, de facilitateur pour la mise en réseau. Nous jouons aussi le rôle, en quelque sorte, de conciergerie d’entreprise en étant disponible le plus fréquemment possible pour répondre à leurs petits soucis quotidien (besoins administratifs ou matériels, interrogations diverses, …) ».

5.Quelles sont les tendances en matière d’entreprises ou d’entrepreneurs accueillis ?

« Il y a évidemment des modes qui font que des projets arrivent alors plus massivement dans un domaine. C’est un obstacle supplémentaire pour l’entrepreneur car la concurrence fait qu’il aura plus de difficulté à se démarquer pour trouver des clients et pour valoriser l’originalité de son activité. Mais s’il y a concurrence cela montre qu’un marché existe. Une tendance de fond sur les projets qui se présentent au Campement et aux Chartrons concerne globalement les nouveaux usages de consommation (Loisirs Enchères, Le Même en mieux, La Ristourne, Pressing privé, …); la mobilité, la géolocalisation et l’utilisation des données (Mapotempo); les technologies numériques et les objets connectés (E-conit); le collaboratif (Co-Rider, Kweezine, Le Livre Vert, Benoolend, Happy Capital, …) et l’optimisation des ressources (Enercoop, Teeo, IES Solar).

A la Pépinière Sainte-Croix, les demandes portent surtout sur les ateliers, plus que les bureaux. Car l’offre proposée sur Bordeaux, à des tarifs aussi attractifs, reste à ce jour trop faible. Cela concerne notamment les métiers d’art pour lequel un atelier est indispensable.

Il est d’ailleurs à noter la difficulté pour une entreprise en sortie de pépinière pour trouver d’autres locaux idéalement situés et à tarifs raisonnables. Mais là encore les pépinières bordelaises et la Ville de Bordeaux les y accompagnent ».

Pour plus d’infos :

http://www.cm-bordeaux.fr 

http://lecampement-bordeaux.fr/

http://pepiniere-ecocreative-bordeaux.fr

Startup entrepreneurs

Des entrepreneurs souvent jeunes, qui ont une bonne connaissance de leur secteur d'activité

Continuez la lecture

Option Startup revient à la pépinière éco-créative Bordeaux Chartrons

Fort du succès grandissant de l’évènement, l’événement Option Startup est renouvellé cette année. Du 15 au 19 octobre 2018, 4...

Faisons le bilan de l’année 2017 !

La Pépinière éco-créative des Chartrons se veut être un lieu de rencontre et d’échange entre l’économie créative, le numérique...

Voir toutes les actualités
Inscrivez-vous à notre newsletter